Décider dans un bon état pour… décider!

Michel Bundock partage son point de vue sur l’impact de l’intelligence émotionnelle sur l’intelligence décisionnelle.

L’intelligence émotionnelle a beaucoup d’impact sur l’intelligence décisionnelle : une décision prise dans la peur ou dans la colère peut être très différente d’une décision prise dans la confiance.

En effet, l’état dans lequel l’entrepreneur prend sa décision peut être très favorable ou très défavorable.

Voici une piste de réflexion intéressante : dans les décisions que j’ai prises dernièrement, en particulier dans la tourmente de la COVID-19, ai-je surtout décidé dans un état de confiance ou d’agitation?

Bonne pratique : avant de prendre une décision à grand impact, me mettre dans une disposition de calme, de confiance, et m’appuyer sur mes valeurs et mes convictions profondes.

Au prochain G500, nous explorerons différents outils pour décider à partir du meilleur de soi. Plus précisément, l’émission #2 du jeudi 10 septembre 2020 se tiendra sous le thème « Décider dans le bon état : se connecter au meilleur de soi pour décider ».

Découvrez les avantages d’être membre du Groupement

DEVENIR MEMBRE